Chaudronnerie isere

Vous avez certainement déjà entendu le terme “chaudronnerie” mais vous vous demandez bien son rôle dans le secteur industriel. C’est ce que nous allons voir à travers cet article avec les diverses méthodes d’assemblage en chaudronnerie et les secteurs d’activités liés à la chaudronnerie.

Pour la réalisation de vos projets et ouvrages, dans le département de l’Isère, vous trouverez une écoute attentive chez Marion Mécanique, entreprise compétente dans la chaudronnerie industrielle.

La chaudronnerie : travail du métal

Il s’agit d’une branche de la métallerie qui englobe le travail de fabrication d’équipements à partir de métaux en feuille tels que l’acier, l’inox, le cuivre … Le chaudronnier-tôlier réalise plusieurs étapes pour concevoir les produits et matériels souhaités :

  1. La conception : à partir d’un dessin, l’objet va ensuite fabriqué. Le chaudronnier va ainsi reporter en grandeur nature sur la tôle les indications de forme renseignées sur le dessin : traçage des cotes. Les pièces sont ensuite découpées grâce à une cisaille ou d’un chalumeau. La mise en forme des pièces métalliques est ensuite faite selon l’un des procédés : pliage, cintrage, roulage, planage et emboutissage … L’assemblage est ensuite effectué par soudure-pointage, rivet, agrafe, colle …
  2. La réalisation sur chantier : dans le cadre d’un projet de très grande taille, le professionnel peut être amené à travailler sur place pour assembler la structure.
  3. La production et la maintenance : une fois l’équipement produit et installé, certaines chaudronneries proposent des services d’entretien et de réparation des équipements industriels produits.

Les méthodes appliquées en chaudronnerie

  • le traçage : qui consiste à dessiner des pièces à plat sur la matière avant de procéder au découpage des pièces via des machines automatisées en 2 ou 3D
  • la retreinte : le métal est modulé du centre vers l’extérieur par martelage permettant ainsi au métal de se plier. A l’aide d’un plissoir, les plis sont limités. Une fois la forme souhaitée obtenue, vient ensuite l’étape du planage.
  • l’emboutissage : il s’agit ici de travailler le métal de l’extérieur vers le centre pour créer un creux via un marteau ou un maillet.
  • le planage : ce procédé permet de durcir le métal par écrouissage, afin de le solidifier et le polir.
  • la mise en forme : pour finir les équipements sont assemblés mécaniquement ou par soudage.

Les secteurs d’activités liés à la chaudronnerie

Elle est utilisée partout atour de nous, sans qu’on s’en rende compte ! Des appareils électroménagers, aux carrosseries de voiture, aux équipements liés à l’énergie, la chaudronnerie touche un grand nombre de secteurs.

  • Agro-alimentaire : silos, cuves de stockage, fours, mélangeurs, machines à sectionner …
  • Chimie : cuves de stockage des fluides, broyeurs ou concasseurs, tuyauteries …
  • Energie : turbines, cuves de réacteurs, chaudières, conduites …
  • Transport : châssis et la carrosserie du TGV …
  • Aéronautique : composer les structures des avions
  • Mobilier métallique : tables, chaises, meubles …